Guérilla et/ou terrorisme comme modus operandi des présumés Allied Democratic Forces (ADF) à Beni (RD Congo)

  • Philippe
Mots-clés: ADF, Beni, embuscades, guérilla, meurtre, prise d’otages, RDC, sabotages, terreur, terrorisme, torture

Résumé

Cette étude analyse les stratégies employées par les présumés
Forces Démocratiques Alliées (ADF, Allied Democratic Forces)
dans les attaques et les exactions perpétrées contre la population
dans le territoire et la ville de BENI. S’agit-il d’une guérilla et/ou
du terrorisme?
Elle a fait usage de l’approche historique, de l’exégèse et de la
technique documentaire. Après analyse, il en ressort que les ADF
sont assimilés à une guérilla, car ils opèrent par surprise et
recourent aux embuscades pour se désengager immédiatement.
Par les actes de sabotage contre les édifices publics, les objectifs
civils et les tueries de la population civile, les ADF sont une
organisation terroriste. Ces atrocités réclament le châtiment et une
réparation pour éviter une répétition dans l’histoire. Toutefois, une
problématique demeure car les ADF ne mènent pas une lutte pour
défendre un territoire ni modifier l’ordre constitutionnel en RDC.

Une solidarité internationale reste cruciale pour lutter contre les
actes de terrorisme qui ont répandu la terreur à Beni.

Publiée
2021-01-07